fenêtres sur la cour

16 janvier 2009

Du bagage et du voyage

Voyager c’est oser l’autre, oser l’ailleurs, oser rompre avec ses habitudes et ses certitudes. Bien sûr, on aura lu Robert Louis Stevenson…, mais les livres ne sont rien si l’on se contente de les aligner sur les rayonnages de sa bibliothèque. Les livres refermés, c’est la valise qu’il faut boucler.

            valise

Le voyageur de notre époque se déplace léger, c’est à l’évidence un voyageur sans bagage mais avec un carnet; il acquière le nécessaire sur place, il croque la vie de l’autre. Mais pendant des siècles, le voyage fut la mise à l’épreuve de soi-même face aux hasards de l’horizon et aux incertitudes des rencontres. Il était réconfortant d’emmener avec soi ce qui caractérisait son appartenance.

           derrick_cruz

                  derrick cruz -at work- Selby 

13th4     france     malle     luggages

      look_around_

Plus que des moyens, voyager requiert des qualités ; cela suppose de savoir prendre le temps d’être à l’écoute de la diversité du monde. Il faut abandonner ce que l’on est, notre désarroi, la peur de se perdre, la solitude. Qui voudrait que les plus beaux voyages soient toujours intérieurs...

             bubbo_tubbo

                    Flickr de bubbo-tubbo

    James_Tissot_1877_Calcutta

              The Gallery of HMS Calcutta (Portsmouth) de James Tissot - 1876

Certes le voyage imaginaire n’est pas à sous estimer, mais nous sommes des êtres en partance, à la recherche de lieux qui guérissent, à la quête d’un autre soi. Laissons donc nos valises à la maison.

autres bagages , ici, encore , encore ici, toujours ici et puis ...

Posté par caroline_8 à 07:34 - Sur la route... encore - Permalien [#]
Tags : , , , ,