fenêtres sur la cour

18 décembre 2010

Notes de chevet

*

Sei Shōnagon est une femme de lettres japonaise qui a écrit vers l'an 1000 ce qui est considéré comme une des œuvres majeures de la littérature japonaise : Notes de chevet, un texte inclassable, une collection de listes, de poésies, de complaintes et d'observations glanées tout au long de son séjour à la cour.

makura_no_s_shi2

Sei Shonagon (c. 968 - c. 1010) : une page des Notes de chevet

*

À la manière des Notes de Chevet de Sei Shônagon, voici les miennes :

15. Choses dont on néglige souvent la fin
- Le rire innocent qui reste à jamais éphémère en se fracassant sur une note grave et menaçante
- Les rares instants de joie qui nous chavirent et nous laisse un goût d’enfance inachevée

18. Choses qui font battre le cœur
- de nouvelles fenêtres qui s’ouvrent sur des horizons surprenants
- une envie d’ailleurs et pas pour de faux !

19. Choses qui font naître un doux souvenir du passé
- l’ocre rouge d’une terre à jamais perdue
- une chanson, celle des deux sœurs pas jumelles pour deux sous !

41. Choses dont on n’a aucun regret
- la vie telle qu’elle se déroule parce que, cette vie est la sienne, celle que l’on assume

45. Choses qui a une grâce raffinée
- de timides vagues pourléchant le sable gris d’une plage au petit matin

56. Choses qui gagnent à être peintes
- un rai de lumière sur le seuil d’une porte entre-ouverte, un soir d’été

80. Choses que l’on a grand hâte de voir
- l’océan Pacifique à perte de vue pour y respirer la vie à plein poumon

Texte de caroline_8 et si cela vous dit, Tania, Lali, Lune, Dom et bien d'autres, livrez-nous vos Notes de chevet

Posté par caroline_8 à 20:51 - Les mots - Permalien [#]
Tags : , ,