fenêtres sur la cour

18 février 2008

Chaleureuse intimité

Toute grande image simple est révélatrice d'un état d'âme. La maison, plus encore que le paysage, est -un état d'âme- elle dit une intimité.Dans certains dessins d'enfants représentant -la maison- de toute évidence "il fait chaud à l'intérieur, il y a du feu, un feu si vif qu'on le voit s'échapper de la cheminée"  Gaston Bachelard -La poétique de l'espace-
Posté par caroline_8 à 06:45 - - Permalien [#]
Tags :

02 juillet 2007

Cette maison, elle est devenue celle de l'écriture

A la porte d’une maison vivante, il y a une poignée ; on y entre, on y habite. Elle sert aussi bien à fermer qu’à ouvrir. (…) La poignée ouvre plus qu’elle ne ferme. La clef ferme plus qu’elle n’ouvre. Gaston Bachelard -La poétique de l’espace- A la porte de ma maison, je n’y ai mis ni serrure, ni clef ; tournons simplement la poignée et entrons ensembles… La maison, plus encore qu’un paysage, est un état d’âme, mon état d’âme, elle dit une intimité, mon intimité. Toute à la création, avec les mots [qui] sont de petites maisons,... [Lire la suite]
Posté par caroline_8 à 05:10 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,