fenêtres sur la cour

20 août 2009

Je laisserai en moi se déplier la mer...

The bathers - 1927 de Zinaida Serebriakova *... il est grand temps pour moi d'aller la retrouver.
Posté par caroline_8 à 07:00 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 août 2009

On pourrait imaginer que quelqu'un écrivit une histoire du bleu

Comme une suite à ce billet du 10/12/07: D'une robe bleue L’un d’entre nous parfois se tient debout près de la mer.Il demeure là longtemps, fixant le bleu, immobile et raide comme dans une église, ne sachant rien de ce qui pèse sur ses épaules et le retient, si frêle, médusé par le large. Il se souvient peut être de ce qui n’a jamais eu lieu. Il traverse à la nage sa propre vie. (…) Il laisse en lui se déplier la mer : (…) [elle] le conduit sans hâte là où le ciel a seul le dernier mot (…) [là] où la tête rend un son creux après... [Lire la suite]
Posté par caroline_8 à 07:00 - - Permalien [#]
Tags : , ,
10 décembre 2007

D'une robe bleue

Emma aimait le bleu. Celui des robes et des rubans que vendent les camelots de passage, ou des stores de soie que l’on tire aux fenêtres des calèches. Celui qui recouvre les livres où l’on parle d’amour. Celui que laisse dans la tête la musique après que l’on y a dansé. Elle n’avait pourtant jamais vu la mer. -Une histoire de bleu- de Jean-Michel Maulpoix Ed. nrf Poésie/Gallimard                                ... [Lire la suite]
Posté par caroline_8 à 07:20 - - Permalien [#]
Tags : , ,